association Histoire et Patrimoine Secondigny Deux-Sèvres
Vieilles chaussettes

VIEILLES CHAUSSETTES

La panique générale occasionnée par l'abondante chute de neige sur une bonne partie de la France en ce début de décembre 2010 m'a fait penser à l'imagination de nos ancêtres en pareil cas.

Le verglas et la neige existent depuis toujours. Aujourd'hui nous nous affolons pour quelques cm. et nous accusons le service public de ne point être à la hauteur.

Nos grands-parents savaient relever leurs manches ou faisaient appel à leur bon sens pour trouver des solutions simples. Pour éviter les chutes intempestives: ils enfilaient des vieilles chaussettes de coton par-dessus leurs chaussures. Cet équipement était indispensable pour monter les marches centrales du porche de l'église en cas de neige ou verglas.

Ces vieilles chaussettes en coton, bien usées et déjà raccommodées mille fois, étaient bien rangées dans la grande armoire parce que, en plus de l'anti dérapant efficace pour certaines messes de minuit, elles avaient un autre usage: les conserves de petits pois. C'était lorsqu'il n'y avait pas encore de  bocaux. Les petits pois étaient patiemment enfilés dans des bouteilles de récupération. Elles étaient allongées et entassées dans la ponne qui servait à la grande lessive de printemps. Mais chaque bouteille devait être protégée pour éviter la casse lors de la chauffe pour la pasteurisation. C'était l'occasion de ressortir les vieilles chaussetes de coton usagées. On enfilait chaque bouteille de petits pois dans une chaussette et il n'y avait pas de casse lorsque l'eau commençait à bouillir.

Avant d'être mises au rebut, les vieilles chaussettes finissaient souvent dans le pot de peinture pour tamiser les peaux. On enfilait la chaussette dans le "camion" et il ne restait plus qu'à y verser la peinture pour éliminer les peaux.

N'oublions pas non plus le jus de chaussette de nos grand-mères. C'était pendant la guerre et le café était rare. Alors ma grand-mère ne jetait pas le marc de café (souvent allongé de glands de chêne grillés et écrasés) sans l'avoir fait resservir une deuxième fois. Ce qui donnait un café affreux.

L'expression "jus de chaussettes" viendrait de la guerre de 1870. Lorsque la roulante ne pouvait accéder aux premières lignes, les soldats faisaient griller le café et l'écasaient avec la crosse de leur fusil. Leurs chaussettes leur servaient ensuite de filtre.

Ne jetez plus vos vieilles chaussettes!

Pierre Julliot

 
Statistiques
OS: Linux p
PHP: 4.4.3-dev
MySQL: 5.0.83
Heure: 01:42
Caching: Disabled
GZIP: Disabled
Membres: 507
Publications: 72
Liens: 6





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

 

Dernières information en date du 10 février 2015.

Les prochaines réunions auront lieu au FOYER (ou chez un membre du bureau), toujours à 14 heures 30, les mardis 10 mars, 31 mars pour avril, 12 mai, 02 juin et le 30 juin pour juillet.

Nous allons programmé une sortie en juin 2015. Confirmation après la réunion du 31 mars.

Nous recherchons toutes photos de classe, des plus anciennes aux plus récentes, de toutes les écoles de Secondigny voire même des communes limitrophes.

Message à transmettre à ceux qui ne vont pas sur le site.

J.B.

Pour vous faciliter dans vos recherches , ou satisfaire votre curiosité, nous modifions ce chapitre en y notifiant systématiquement toutes nouvelles mises à jour ou rajouts.

Vous n'aurez plus à fouiller dans tous les tiroirs pour savoir où se trouvent les dernières rentrées.

 P.J.

Le 06/08/2012:

  • Mise à jour de l'article d'accueil.
  • Ajout article "2012 Journées du patrimoine" dans section "L'association", catégorie "Réunions"

Le 16/02/2012 :

  • Modification page d'acceuil : réunion du 18 mars 2012
  • Ajout article "2012 mars 18 Moulin à tan Le Retail" dans section "L'association", catégorie "Réunions"

 Le 10/12/2011 :

  • Apparition d'une nouvelle "petite histoire" : Vieilles chaussettes
  • Modification du document : Dictionnaire topographique Secondigny 2011
  • Modification du document : Dictionnaire topographique Canton 2011
  • Modification du document : "Moulins du Thouet" devient "Au fil du Thouet"